Pourquoi TypeScript ?

Avant d’utiliser un outil, c’est une bonne chose de se demander si c’est une option viable à long terme. Certain/e/s sont donc parfois réticent/e/s à utiliser TypeScript, craignant qu’il s’agisse juste d’un effet de mode à la CoffeeScript. On vous explique pourquoi ce n’est pas justifié dans ce cas. On vous garantit même que vous allez adorer.

Une vraie Programmation Orientée Objet

Le nouveau standard ES6 / ES2015 a ajouté de nombreux nouveaux outils à JavaScript, comme la syntaxe des classes, l’import/export de modules, une portée de bloc pour les variables, etc. Cela rapproche JavaScript d’autres langages comme Java, C# ou PHP pour des projets de développement sérieux.

Mais certaines fonctionnalités importantes manquent toujours, tels que la pré-déclaration des propriétés, les modificateurs de visibilité ou les interfaces. Et cela va vite vous frustrer. TypeScript les rajoute.

Typage statique

JavaScript est un langage permissif. Or dans une application, on ne peut pas se permettre la moindre erreur, sinon l’app plante. Un typage statique des données devient donc indispensable, vous évitant tout problème.

Facultatif et réversible

TypeScript ajoute toutes ces fonctionnalités manquantes d’une façon très intelligente. Du JavaScrit natif est déjà du TypeScript valide (il ne s’amuse pas à récrire le langage comme le font par exemple CoffeeScript ou Dart, qui en conséquence sont des échecs). Les nouveautés sont complètement optionnelles, et vous pouvez revenir à du JS pur à tout moment.

Il n’y a donc aucun frein à utiliser TypeScript. Si dans deux ans vous n’en voulez plus ou si ce n’est plus pertinent par rapport à l’évolution des usages, cela prend moins de 30 secondes de débarrasser un projet de TypeScript.

Transpilation ES6

Bien sûr, vous devrez transformer le code TypeScript en JavaScript standard pour les navigateurs, mais dans le développement front-end d’aujourd’hui, vous devrez de toute façon transformer l’ES6+ en ES5 pour la compatibilité. Une étape de build est donc nécessaire dans tous les cas, TypeScript ou pas.

Ca tombe bien : TypeScript se charge de cette transpilation.

Autocomplétion

Vous avez sûrement connu une autocomplétion JavaScript catastrophique dans vos éditeurs de code. Avec TypeScript, c’est fini : vous disposez non seulement d’une autocomplétion complète et correcte pour tout JavaScript, mais aussi pour n’importe quelle librairie !

Ce qui était une faiblesse de JavaScript est même en train de devenir une force par rapport aux autres langages : il suffit que votre éditeur supporte TypeScript, et même s’il n’intègre pas un support natif de telle ou telle librairie, vous aurez malgré tout l’autocomplétion pour cette librairie.

La librairie en question sort une nouvelle version ? Pas besoin d’attendre parfois des mois pour que votre éditeur se mette à jour : vous aurez immédiatement l’autocomplétion intégrale de la nouvelle version de votre librairie.

Et, croyez-nous, vous ne pourrez plus vous en passer.

Largement adopté

TypeScript est soutenu par Microsoft, Google et d’autres grands acteurs du web. Facebook utilise aussi un outil de typage statique.

De plus en plus d’outils JavaScript utilisent TypeScript, et des frameworks majeurs comme Angular sont intégralement en TypeScript.

Revenir à la liste des guides.